Actuellement, le Covid-19 nous oblige à faire du télétravail mais, heureusement, cela n’empêche pas de rester en contact.

D’habitude nos clients nous demandent de réaliser des tests utilisateurs, des focus group, des entretiens individuels, des ateliers de co-création… en présentiel.

En effet, pour observer et échanger avec leurs utilisateurs, il n’y a rien de plus logique et pratique que d’être à côté. Mais parfois, pour certains clients qui ont des utilisateurs à l’international ou pour co-construire avec plusieurs filiales nous mettons en place des méthodologies à distance. Et ça marche très bien.

Avoir les bons outils, une bonne préparation et une animation adaptée

En effet, avec les bons outils, une bonne préparation et une animation adaptée, il est possible de faire :

  • Des tests utilisateurs de votre site, vos maquettes, votre pré-prod. Sur tous les devices (desktop, tablette, mobile).

Il y a 2 méthodes pour cela :

    • Le test à distance : un lien que les utilisateurs ouvrent sur leur device. Puis ils suivent les scénarii demandés, répondent aux questions… L’analyse se fait sur les vidéos, les questionnaires, les parcours réussis ou non, …
    • Le test à distance quali : même méthode qu’un test en présentiel sauf que le test se fait via le partage d’écran et avec un échange audio en live. Il est même possible d’inviter des observateurs et de tout enregistrer. L’avantage est de pouvoir réagir selon ce que fait ou dit l’utilisateur

Par contre, il n’est pas possible de faire de l’eye tracking. Malgré ce qu’on peut lire parfois, l’eye tracking via la webcam n’est pas encore au point.

  • Des focus group ou entretiens individuels : les outils permettent d’organiser une visioconférence organiser et de joindre des éléments de partage pour tous. Il est possible de partager des documents, des vidéos, un tableau blanc, de faire remplir des post-ils digitaux, de voter, de répondre à des quizz, de hiérarchiser des éléments… bref tout ce qu’il faut pour créer une dynamique d’échanges constructifs tout en impliquant tous les participants.
  • Des cahiers de bords pour suivre et interroger vos utilisateurs sur plusieurs jours. Soit en groupe, via un forum soit individuellement via un livret numérique ou non.
  • Des ateliers de co-création: Bien sûr, il est possible de co-construire à plusieurs avec vos équipes et/ou vos clients avec les outils cités pour les focus group ou les entretiens, ou en partageant des outils de conception collaboratif (figma, sketch, …).
Voir aussi :  Go Numérique

Les tips d’Altics :

Il faut utiliser les bons outils selon la méthodologie choisie. Il est nécessaire de faire en sorte que ce soit simple d’utilisation afin de ne pas perdre les utilisateurs.

Il est également important d’adapter l’animation car échanger via un écran n’est pas la même chose que dans une même salle. Les utilisateurs peuvent plus facilement « sortir » de l’étude et être moins attentifs ou participatifs. Il faut envisager des sessions plus courtes.

Et bien sûr, quoi de mieux ensuite de hiérarchiser l’étude via un questionnaire quantitatif envoyé par mail. Alors, en cette période de confinement, il y a aucune raison de ne pas intégrer vos utilisateurs dans vos process.